5 signes pour reconnaître un manipulateur pervers narcissique

Temps de lecture : 4 minutes

Hello à tous, j’espère que votre rentrée s’est bien passée ! ce mois-ci dans mon article, je vous expose les 5 signes pour reconnaître un manipulateur pervers narcissique dans une relation amoureuse.

Nous avons tous(tes) à coeur de rencontrer un(e) partenaire de vie, de vivre heureux ensemble et d’avoir beaucoup d’enfants (ou pas…). Mais quand un manipulateur pervers narcissique débarque dans votre vie, souvent sans crier gare, la vie « post-lune de miel » prend vite une tournure cauchemardesque.

Exit le prince charmant, votre amoureux a revêtit la cape de Dracula, c’en est fini de votre relation de rêve, le manipulateur pervers narcissique a posé ses valises dans votre vie et a bien l’intention d’y rester pour vous vampiriser jusque dans l’hypothalamus…

Je tiens tout de même à préciser, que le manipulateur pervers narcissique peut sévir dans tout type de relations, mais son terrain de jeu « le plus invasif » est évidemment la relation de couple ou familiale, et au travail, puisque c’est là où l’on passe le plus de temps, et où les risques sont les plus grands en regard de la promiscuité.

Comment reconnaître le pervers narcissique ?

Le pervers narcissique peut être un homme, comme il peut être une femme, il peut être un voisin, une copine, une soeur, un père, une belle-mère, un collègue de travail, un(e) manager… et oh malheur, il peut aussi au grand dam de celui qui le subit, composer une famille entière 🙁

Avant de vous énumérer les 5 signes pour reconnaître un manipulateur pervers narcissique, je vais vous exposer une information importante.

La manipulation perverse narcissique n’est pas une maladie psychiatrique à proprement dite, c’est un trouble de la personnalité, qui appartient à la famille des troubles de la personnalité narcissique inscrit dans le DSM-5 (Le manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux).

Le pervers narcissique comme il est appelé plus couramment, est un sociopathe qui se moque de vous, vous manipule et s’approprie vos qualités, vos projets, votre façon de parler, votre gestuelle, votre énergie, bref, votre personnalité toute entière, étant donné qu’il n’en n’a pas, et oui, c’est une coquille vide !!!

Vous ne représentez pour lui qu’une proie parmi d’autres, à travers laquelle il va pouvoir vampiriser tout ce dont il a besoin.

5 caractéristiques du portrait du pervers narcissique

Passons à présent aux choses sérieuses, je vais vous énumérer les 5 caractéristiques principales du manipulateur pervers narcissique, tout en sachant que j’en ai dénombré près d’une vingtaine.

Caractéristique n° 1 : AGRESSIF

Le pervers narcissique (homme comme femme) est un individu extrêmement agressif, principalement à travers la parole, il vous manipule, mais il vous blesse profondément avec ses paroles transperçantes comme des dagues.

Ces paroles sont tellement blessantes, qu’elles vous paralysent, vous tombez sous son emprise et il vous est impossible d’en sortir. Il vous fait perdre toute confiance en vous, vous perdez peu à peu votre estime de vous et votre énergie vitale !

Caractéristique n° 2 : MYTHOMANE

Le PN est un mythomane, un vrai, au sens pathologique. Il ment pour un oui, pour un non, il est capable de s’inventer une vie avant de vous connaître, une vie pendant qu’il est avec vous et très probablement après. Son imagination est sans limites, et il n’a aucun scrupule à vous mentir, quand bien même vous lui apportez des preuves tangibles de la vérité !

Caractéristique n° 3 : EGOÏSTE

Vous pouvez tout tenter pour le changer, malheureusement, il reste un « égoïste égocentrique », seul son bien-être compte, c’est ça petite personne qui passe avant tout, même ses propres enfants passent au second plan ! puisque tous les êtres vivants qui gravitent autour de lui, ne sont que des pions sur l’échiquier, de vulgaires objets qu’il utilise à sa guise.

Caractéristique n° 4 : IMMATURE

Le pervers narcissique n’a jamais pu construire son identité individuelle durant son enfance; ayant vécu sous la coupe « d’un parent maltraitant« , qui ne sait pas l’aimer, il a développé un fonctionnement selon lequel les relations sont de l’ordre de la domination/soumission, si bien qu’à l’âge adulte, il est incapable d’aimer non plus. Il lui est donc impossible d’identifier les besoins d’autrui ou de faire preuve d’empathie. C’est un adulte avec un fonctionnement d’enfant de 5 ans.

Caractéristique n° 5 : DEVIANT

En raison du climat « incestuel » dans lequel ils ont grandi, les pervers narcissiques développent souvent dans leurs relations amoureuses des pratiques déviantes. Outre le fait qu’ils s’adonnent à des jeux amoureux pervers, ils sont de surcroît, des infidèles notoires, qui papillonnent à gauche, à droite, souvent sans prendre la moindre précaution vis-à-vis de leur conjoint.

Comment s’en sortir ?

Sur un sujet aussi sensible, il m’est compliqué de vous donner une solution clé en main pour vous débarrasser de ce monstre sans coeur, mais si je peux vous donner un conseil, c’est de travailler sur l’estime de soi, c’est l’une des clés majeures pour éviter de les laisser entrer dans votre vie.

Comme je vous le disais au début de mon article 5 signes pour reconnaître un manipulateur pervers narcissique, j’ai dénombré près d’une vingtaine de caractéristiques sur le sujet. Sur la base d’une dizaine d’années d’observations et de recherche documentaire, j’ai présenté récemment un live sur mon compte Instagram le jeudi 16 septembre 2021, et je fais de temps à autre des stories sur le sujet.

Pour apporter une solution radicale au plus grand nombre, et au vu de la demande grandissante sur ce sujet, une masterclass est en train de voir le jour, et sera disponible début octobre 2021, en plus de l’accompagnement en thérapie brève que je propose.

Cette Masterclass sera disponible sur mon site, et se composera non seulement d’une présentation complète du profil du PN, mais également d’un plan d’actions efficace pour neutraliser ce vampire psychique.

En attendant de découvrir ma masterclass sur le pervers narcissique, et si le sujet vous intéresse, je vous conseille de visionner la série « Dirty John » sur Netflix avec Eric Bana et Connie Britton. Cette série dépeint à la perfection une relation toxique entre une brillante designer d’intérieur et un PN, je n’en dirai pas plus pour ne pas vous spoiler. En revanche, ce que je peux dire, c’est qu’elle est inspirée de faits réels, et qu’elle a donné lieu à un podcast qui a cartonné et a été classé comme « l’un des meilleurs podcast sur les crimes véritables » aux U.S.A.

Je vous souhaite un bon début d’automne et je vous dis au mois d’octobre, pour un article « bien-être » sur ma routine d’automne !

Najat

5 conseils pour une rentrée scolaire sans stress

Temps de lecture : 3 minutes

Un brin de nostalgie quand on pense à nos vacances et à l’été qui s’achève, voire un peu de stress, la boule au ventre, pour ceux qui craignent la reprise. Il ne tient qu’à vous de réussir votre rentrée, et vous trouverez sans l’ombre d’un doute de quoi vous inspirer dans mon article 5 conseils pour une rentrée scolaire sans stress.

La fin des vacances approche et à l’horizon se dessine la perspective de la rentrée scolaire ou du retour au bureau, l’heure du « back to school » sonnera bientôt, comme disent les anglophones ou les Youtubeuses. 

La rentrée comme le début de l’année civile est propice aux bonnes résolutions ce qui est en soi une bonne chose ! Reste que celles-ci doivent être pleinement intégrées à votre routine.

Prête pour faire de ta rentrée un nouveau point de départ, vers un quotidien organisé, où tu fais face à tous les aléas, et où tu abordes le quotidien sans stress ? Let’s go !

  1. FAIS UN POINT SUR TES BESOINS ET CEUX DE LA FAMILY

Assures-toi d’avoir fait l’inventaire de ce qu’il te reste à acheter, clôturer, finaliser avant la rentrée.

  • Es-tu à jour de tes démarches administratives ?
  • As-tu acheté toutes les fournitures scolaires des bambins ?
  • As-tu complété la garde robe des chérubins et prévu la tenue qu’ils porteront à la rentrée ?
  • As-tu fais faire au médecin le PAI du petit ?
  • As-tu pris les rendez-vous médicaux pour toi et les petits ?

  1. PLANIFIE

Adopte définitivement le planning hebdomadaire (télécharge le planning plus bas), qui est le must à avoir pour ne pas s’éparpiller !!! Le mien ne quitte pas mon frigo, comme ça j’ai toujours un oeil dessus, pas d’excuse pour zapper le rdv chez l’orthodontiste ou chez le véto !

Alors du coup, puisqu’on est dans le thème de la planification, cette période est propice à la mise en place du batch cooking. Quoi de mieux que de connaître à l’avance les menus de la semaine ? c’est du temps de gagné pour la semaine et des euros économisés pour le porte-monnaie.

Inspiration : Stéphanie de Turckheim, Sandra Thomann etc.

  1. DESENCOMBRE LA MAISON

Il te reste encore quelques jours pour faire un truc qui peut paraître chiant mais en réalité, qu’est ce que ça fait du bien !!! et en plus en Feng Shui ça permet de faire mieux circuler le CHI (l’énergie dans la maisonnée)…

Si tu es du genre à tout garder, ça risque d’être un peu difficile au début, si ton amoureux est comme le mien, ça devrait très bien se passer, il n’est pas du genre à garder (à part moi et ça fait 15 ans), donc j’ai réussi à me guérir de mon fatras hahaha !!!

Alors profite de ces quelques jours pour : trier, plier, ranger et organiser la maison, tu verras tu te sentiras plus légère pour aborder cette rentrée sans stress !!!

Inspiration : Marie KONDO, Dominique LOREAU, Véronique LEBON etc.

Bien sûr, petits et grands peuvent apporter leur contribution ! et toute la famille peut être mise à contribution pour réussir une rentrée scolaire sans stress !

  1. RESERVE TES LOISIRS

Pour rythmer le quotidien et reprendre son souffle, il est primordial de réserver du temps pour les loisirs. Adultes comme enfants, faire l’impasse sur les loisirs est une erreur car nous avons tous besoin d’une bouffée d’oxygène et d’intégrer à nos semaines, des activités qui nous font du bien.

Piano, danse, Yoga, basketball, arts plastiques, échec, vélo, randonnée, qu’importe tant que l’activité choisie procure du plaisir.

En anticipant sur le forum des associations, vous pouvez parfois obtenir votre place sans passer par la liste d’attente. Contactez votre club, ils répondent parfois avant la reprise en septembre !

  1. METS EN PLACE TES ROUTINES

Sais-tu qu’il faut minimum 21 jours pour ancrer une habitude dans ton cerveau ? Evidemment cela varie selon les individus, mais je suis persuadée, que si l’on fait quelque chose que l’on aime, et dans un but bénéfique pour soi, ça ne peut que marcher !

Alors par exemple, dans mon cas, j’ai envie de pratiquer la méditation et je vais donc planifier ma routine sur mon téléphone pour m’y astreindre, car je sais que c’est bon pour moi !

J’ai aussi installé l’application « Respirelax » pour faire une petite séance de cohérence cardiaque chaque soir avant le coucher.

Les routines sont importantes pour nous apporter à tous stabilité et sécurité. Je dirai même qu’elles sont primordiales pour les enfants. 

Avec ma fille, nous avons différentes routines au coucher, et je la laisse choisir en fonction de ses envies : on chantonne des mélodies douces qu’on invente ensemble, on écrit 3 gratitudes ou moments préférés de la journée sur son cahier, ou un petit massage aux huiles essentielles douces (huile de coco, orange, bergamote). Cela lui permet de s’endormir plus rapidement !

Evidemment, vu comme cela, ça peut paraître long à mettre en place, mais toutes ces petites choses mises bout à bout font au final, gagner beaucoup de temps pour profiter des moments de qualité avec les siens. La planification et l’anticipation sont de bons remèdes pour diminuer la charge mentale !

Et toi quelles sont tes routines, te sens-tu prête pour une rentrée scolaire sans stress

Télécharge ton Planning hebdomadaire, <- clique ici.

Meilleur thérapeute en ligne

Temps de lecture : 3 minutes

Nombreuses sont les personnes qui pensent que la thérapie en ligne serait moins efficace qu’une thérapie traditionnelle en cabinet. Pourtant, la télépsychothérapie existe depuis 1950 en Amérique du nord. Ce mode d’accompagnement s’est développé suite à l’apparition d’Internet et de l’essor des nouvelles technologies de l’information et de la télécommunication. L’avantage principal de cette modalité de consultation est que tout le monde peut consulter son meilleur thérapeute en ligne où qu’il soit ! Je vous dis l’essentiel dans mon article !

Comment fonctionne la thérapie en ligne ?

Tu souhaites être accompagné sur une problématique particulière, stress, burnout, dépression, apprendre à réguler tes émotions, booster ton estime de soi etc… Mais tu as un emploi du temps trop chargé, tu as des phobies, ou tu souffres d’hypocondrie, ou bien tu as un handicap qui rend tes déplacements difficiles etc.. Tout n’est pas perdu, il te suffit de partir en quête du meilleur thérapeute en ligne pour toi !

Tu peux dans un premier temps chercher un thérapeute spécialisé, certains comme moi sont spécialisés dans l’accompagnement des « hypersensibles » ou de la dépression et du burnout. Ensuite, tu peux vérifier ses certifications pour t’assurer que tu as bien affaire à un professionnel certifié.

Une fois que tu as fais le tour de son site et de ses réseaux sociaux, suis ton intuition, si tu sens que ça matche fonce ! c’est de là que va se créer l’alliance thérapeutique qui est un facteur clé dans la réussite de ta thérapie ou de ton coaching.

Concrètement comment fonctionne une thérapie en ligne ? elle s’appuie sur différents outils digitaux : téléphone (WhatsApp), visio conférence (skype, zoom etc.), chat, sms … pour t’assurer un accompagnement de proximité, sans nuire à l’alliance thérapeutique* !

*plusieurs études ont démontré la qualité de l’alliance thérapeutique à distance, celle-ci a été jugée aussi efficace que les thérapies en face à face.

Avantages de la thérapie et du coaching en ligne

Comme évoqué plus haut, la possibilité de consulter son thérapeute partout dans le monde sans contrainte de déplacement, horaire ou même, comme c’est le cas actuellement, de contrainte sanitaire.

Si tu souffres de phobies, d’hypocondrie, ou encore de stress post-traumatique, c’est le mode d’accompagnement adéquat pour toi, de nombreuses études ont démontré son efficacité.

J’ai fait le tour de la question, et j’ai identifié 7 autres avantages qu’offre la thérapie en ligne :

  1. Liberté : agenda plus flexible
  2. Confort : possibilité de consulter depuis ton lit, en forêt, depuis ton jardin etc..
  3. Facile d’accès : pas de déplacement
  4. Gain de temps : pas de perte de temps dans les transports ou sur la route
  5. Accessible à tous : y compris aux zones rurales
  6. Ecologique : réduction de l’empreinte carbone
  7. Facilite l’engagement : moins d’inhibitions = plus de liberté de parole

Efficacité de la thérapie en ligne

Depuis 1990 des centaines d’études conduites aux Etats-Unis, au Canada, en Australie, et en Allemagne ont démontré que la psychothérapie en ligne est une méthode similaire de par son efficacité à une consultation traditionnelle. De nombreuses études sont consultables en ligne sur les sites d’universités suisses, américaines, et anglo-saxonnes. Tu pourras trouver un article sur l’efficacité de la thérapie en ligne, issu du site psychologue.net où sont référencées les études les plus significatives sur le sujet.

Dans quel cas consulter un thérapeute ou coach en ligne ?

Comme pour une psychothérapie traditionnelle, tu peux engager une thérapie en ligne pour les motifs identiques à ceux pour lesquels tu aurais consulté un psy en cabinet.

  • Hypersensibilité
  • Développer l’estime de soi
  • Diminuer l’anxiété
  • Mieux gérer le stress
  • Se remettre d’une rupture
  • Apaiser ses relations
  • Sortir d’une dépression
  • Renaître après un burnout
  • Stress post traumatique suite à une relation avec un pervers narcissique
  • Trouble du comportement

etc…

Tu souhaites me consulter : psychopraticienne ou coach en ligne ? et bien les deux !

Alors ne cherche plus ton meilleur thérapeute en ligne, si tu souhaites tenter l’aventure de la thérapie digitale, je t’accueille les lundi, mardi, jeudi et vendredi dans un espace virtuel bienveillant.

Pas de programme complexe avec moi, je suis une adepte de la S.I.M.P.L.I.C.I.T.E., je t’accompagne autour d’un accompagnement agile et pragmatique pour t’apporter de la valeur à chaque séance.

3 balades pour les hypersensibles dans les hauts-de-seine

Temps de lecture : 3 minutes

Balades idéales pour les hypersensibles en quête de repos

Comme je le mentionne dans mon e-book 5 signes que vous êtes hypersensible, nombre d’entre nous avons besoin de nous isoler du reste du monde pour nous recentrer. Aussi, mon article « 3 balades pour les hypersensibles dans les hauts-de-seine », est fait pour vous. En effet, que ce soit après une longue semaine de travail, que vous recherchiez un moment de solitude, ou encore que vous traversiez une période morose de dépression ou de burnout, nous avons tous besoin de nous mettre au vert et de nous reconnecter à la nature. Je vous l’assure, pour en avoir fait un rituel, une après-midi dans un parc verdoyant ou en forêt suffit à vous remettre d’aplomb.

Hypersensibles, mettez-vous au vert pour aller mieux

Le mois de juillet est là, certains d’entre vous ont déjà rejoint les côtes, mais pour ceux qui restent en ville, je vous propose 3 balades pour les hypersensibles dans les hauts-de-seine. J’ai sélectionné pour vous 3 petits écrins de verdure que je connais bien et qui à mon sens représentent des refuges parfaits pour les hypersensibles en quête de sérénité. La particularité de ces lieux est principalement leur superficie qui permet d’éviter la sensation de promiscuité que nous subissons en île-de-France.

Mes trois balades favorites pour les hypersensibles, pour se ressourcer dans les hauts-de-seine

Je vous assure que lorsque vous aurez lu mes 3 balades pour les hypersensibles dans les hauts-de-seine, vous aurez hâte de visiter les endroits que je vous suggère.

  • Pour commencer, le premier espace que je vous partage est l’arboretum de la vallée-aux-loups à Châtenay-Malabry. A deux pas du Plessis-Robinson, ce lieu est tout simplement magique et ce n’est pas un hasard s’il a ma préférence. Sa superficie de 12,7 hectares vous permettra de cheminer en toute quiétude sans vous sentir oppressé, en plus de découvrir une multitude d’espèces d’arbres et d’arbustes, tous plus remarquables les uns que les autres. Pour les amateurs de bonsaïs, et pour les hypersensibles amoureux des plantes, il vous sera en outre, possible de découvrir dans une serre dédiée, la collection de 60 magnifiques bonsaïs. Pour finir, si le coeur vous en dit vous pourrez participer à une cérémonie du thé à la japonaise en bonne et due forme.
  • Le second lieu que j’ai choisi de vous partager, est le Musée Albert Kahn à Boulogne-Billancourt. Après plusieurs années de fermeture pour travaux, le site a rouvert ses portes l’été dernier. Les visites se font sur réservation ce qui permet de réguler le flux de visiteurs. Ce site de 4600 m2 vous offre une escapade enchanteresse au sein d’un immense jardin se voulant tour à tour, jardin à la française, à l’anglaise, japonisant puis d’inspiration Vosgienne en hommage à son fondateur.
  • Last but not least, le Domaine départemental de Sceaux, que j’ai choisi de placer en troisième position car le week-end l’affluence est trop importante à mon goût, les pelouses sont souvent prises d’assaut pour les pique-niques et pour l’hypersensible que je suis, les endroits trop fréquentés ne m’enchantent guère. Il vous faudra peut-être privilégier une balade en matinée le week-end, ou plutôt en semaine. Cela étant dit, avec sa superficie de 180 hectares, il vous sera toujours possible de trouver un petit coin tranquille pour vous réfugier loin de l’agitation de la ville. Alors, préparez vos tennis pour faire une longue marche à travers le parc, longez le château, puis déambulez à loisir, le long des écuries, vers le pavillon de Hanovre ou faites une halte par l’Orangerie; pour terminer votre promenade, je vous conseille de faire un tour au centre-ville de Sceaux à la Boulangerie « L’étoile du Berger » vous ne serez pas déçus.

Ce que j’aime dans ces promenades ressourçantes, errer lentement au sein de chaque lieu, m’imprégner du moment présent, du chant des oiseaux, saluer les moutons noirs de l’arboretum, toucher les arbres, et observer les paysages qui changent au gré des saisons.

Et vous, quel parc préférez-vous ? Connaissez-vous d’autres lieux refuges en Île-de-France ?

Bon mois de juillet à tous.

5 conseils pour éviter le burnout parental

Temps de lecture : 4 minutes

Temps de lecture : 4 minutes

Sortir du Burnout parental

En tant que parent, il est courant de ressentir de la fatigue surtout lorsque nous élevons plusieurs enfants en bas âge. Vous voulez éviter le burnout parental, lisez-bien mes 5 conseils pour éviter le burnout parental jusqu’au bout.

En effet, devoir gérer un foyer avec tout ce que cela implique de la vie familiale : tâches ménagères, devoirs, activités périscolaires, ainsi que son propre job, n’est pas une sinécure. 

Toutefois, lorsque la charge mentale finit par vous submerger, le danger vous guette. Vous devenez alors, un bon candidat au burnout parental. Le saviez-vous ? 5% des parents seraient en burnout parental et les confinements successifs que nous venons de traverser n’ont pas arrangé les choses.

Dans cet article, je vous présente les 3 symptômes du burnout les plus courants, puis, je vous donne 5 conseils pour éviter le burnout parental.

Qu’est ce que le burnout parental ?

Vous avez probablement déjà entendu parlé du burnout professionnel qui sévit au sein de la sphère professionnelle, et qui peut donner lieu à une reconnaissance en tant que maladie professionnelle depuis quelques années. 

L’exposition à un stress chronique, semble être la cause commune à ces deux troubles, et plus précisément un déséquilibre entre la charge quotidienne “que nous nous imposons” et nos ressources pour y répondre. 

Il semble d’ailleurs, que certains types de parents soient plus exposés, comme les parents “hyper exigeants“, “trop perfectionnistes” qui éprouvent des difficultés à être satisfaits de leur accomplissement au quotidien. 

Quels sont les 3 symptômes du burnout parental ?

  1. Vous vous sentez épuisés dans votre rôle de parent, et aucun repos n’est suffisant pour recharger vos batteries. Vous ne parvenez plus à vous concentrer ou à vous organiser mentalement, vous avez vraiment le sentiment d’avoir atteint vos limites physiques et mentales.
  2. Endosser le rôle de parent devient intolérable et vous perdez votre sang-froid régulièrement, vous êtes en proie aux crises de nerfs et vous ne parvenez pas à retrouver votre quiétude d’avant. Vous ne ressentez plus de plaisir dans votre rôle de parent.
  3. Vous fonctionnez soudain en mode automatique, vous exécutez les tâches quotidiennes comme une machine, vous ne parvenez plus à vous impliquer dans l’éducation de votre enfant, et témoignez difficilement des marques d’affection. Face à ce paradoxe, accomplir ce rôle qui vous est cher à la perfection et l’envie de tout plaquer vous finissez par craquer.

Si vous avez lu jusqu’ici, vous conviendrez que se retrouver à ce stade n’est pas souhaitable et pour vous, et pour vos proches. Alors pour prévenir au mieux le burnout, je vous conseille de lire mes 5 clés pour éviter le burnout parental.

Comment garder le cap et éviter le burnout parental avec mes 5 clés fondamentales !

Clé n°1 : Révisez vos exigences !

Etre exigeant c’est bien, mais il faut savoir raison garder. Certes, vous n’avez pas eu le temps d’étendre la machine, Clémentine n’a pas rangé son cartable en rentrant de l’école, Hugo a laissé traîner ses baskets dans l’entrée, la litière du chat n’a pas été nettoyée par Papa, et le chat a mangé les devoirs des enfants… arrêtez-vous, respirez ! ce n’est pas un drame. Lorsque vous sentez que le stress monte : RELATIVISEZ ! vos charmantes têtes brunes sont en bonne santé, tout le monde va bien dans votre maisonnée, aucun règlement intérieur sur cette planète n’exige la perfection, comme vous le savez elle n’existe pas.


Clé n°2 : Déléguez !

Mettez en place un planning avec l’aide de Papa et/ou des enfants, déléguez précisément, chacun sa mission au sein de la maison. Allégez votre charge mentale autant que possible, les enfants aiment se sentir utiles, leur confier des missions de façon ludique suscite en général leur adhésion.


Clé n°3 : Activez vos WARNINGS !

Tirez la sonnette d’alarme ! informez vos proches lorsque vous sentez que vous vacillez sous le trop plein de tâches : trop de dossiers à gérer au bureau, une période trop chargée à la maison (les rendez-vous des enfants, les réunions à l’école etc…). Une fois la vague passée, confiez les enfants à la garderie ou aux grands-parents, oncles, tantes, et accordez-vous une PAUSE, une vraie, avec droit à la déconnexion totale. Prenez une journée, ou plus, seule sans les enfants pour, dormir, méditer, aller au SPA, ou vous voulez tant que cette journée vous permette de vous reposer


Clé n°4 : Keep in touch !

Gardez le contact ! oui, l’isolement social est un frein au bien-être, échangez avec une communauté de parents sur les problématiques que vous rencontrez; cela vous permettra entre autres, de relativiser et parfois de découvrir des solutions pratiques pour améliorer votre vie quotidienne. Inscrivez-vous à un groupe de soutien à la parentalité sur Facebook, ou participez à des “Café des parents” au sein d’associations de soutien à la parentalité de votre commune par exemple.


Clé n° 5 : Faites-vous accompagner ! 

Faites-vous accompagner ! Si vous n’en n’êtes qu’aux prémices, il sera plus facile pour vous de retrouver l’équilibre que si le burnout est bien installé. En effet, si vous ne parvenez pas à trouver un espace pour souffler, demandez l’aide d’un thérapeute ou d’un coach est une solution bénéfique. En effet, il suffit parfois d’une à deux séances pour redonner du souffle à un parent en apnée. Un accompagnement vous permettra de ressortir avec une vision plus objective de votre situation et de mettre en place les actions efficaces pour revenir à l’équilibreN’hésitez pas à me contacterles 10 premières minutes sont gratuites.

Comment surmonter la dépression en 7 conseils ?

Temps de lecture : 3 minutes

« Comment surmonter la dépression ? » c’est la question que près d’une personne sur cinq risque de se poser dans sa vie ? Le confinement suite au COVID-19 a eu une influence majeure sur la hausse des dépressions, et selon FigaroVOX/Tribune, 20 % des français déclaraient au cours de l’année 2020 avoir des pensées suicidaires; dans mon article qui suit, je vous donne 7 précieux conseils pour faire face à votre mal-être.

Comme je l’écris dans mon article Comment choisir son thérapeute ?, l’un des meilleurs leviers pour prévenir la dépression et le suicide, est de déstigmastiser les maladies mentales et de permettre aux personnes qui en souffrent d’en parler sans tabou dans l’espace public.

Comment savoir si vous êtes en dépression ?

Alors avant de vous lancer dans un protocole, il est évident que vous devez savoir reconnaître la symptomatologie de la dépression, comment celle-ci se manifeste de manière concrète. Par ailleurs, il est important de distinguer ce que l’on nomme “déprime” , de la dépression. La déprime est un état temporaire de tristesse et d’abattement qui ne s’inscrit pas dans la durée et que l’on peut considérer comme une dépression mineure. 

La dépression quant à elle, est définie comme ceci par l’OMS : “La dépression constitue un trouble mental courant, caractérisé par la tristesse, la perte d’intérêt ou de plaisir, des sentiments de culpabilité ou de faible estime de soi, des troubles du sommeil ou de l’appétit, d’une sensation de fatigue et d’un manque de concentration.” Je rajouterai, qui affecte durablement votre quotidien… Pour que le diagnostic soit posé il faut avoir vécu cet état pendant plus de 2 semaines consécutives, couplé à minimum 4 des symptômes que je vous présente dans le questionnaire en ligne “comment savoir si je suis en dépression ?”*.

Alors comment surmonter la dépression ?

Avant toute chose, il faut avoir conscience que la dépression est une véritable maladie, et que les personnes qui la traversent sont en grande souffrance psychologique, bien qu’en apparence celle-ci ne soit pas toujours visible. Il est important que l’entourage ait conscience de cela pour permettre à la personne malade de guérir rapidement et durablement. 

Aussi, si votre souffrance vous empêche de jouir de la vie et que malgré tout, il vous reste une petite flamme d’espoir de guérison, alors prenez ce petit temps pour vous et lisez bien mes 7 conseils sur : Comment surmonter la dépression ? jusqu’à la dernière ligne.

Evaluer votre météo intérieure.

Mon premier conseil est de prendre 15 minutes, pour évaluer votre “météo intérieure“, évaluez comment vous vous sentez. C’est une étape clé qu’il ne faut pas sous-estimer, vous êtes votre meilleure boussole, il faut juste vous reconnecter à vous-même. Une fois chose faite, je vous invite à répondre à ce petit questionnaire, cela vous prendra moins de 5 minutes.


Vous n’êtes pas votre maladie.

IMPORTANT : Vous n’êtes pas “dépressif(ve)” ! j’entends régulièrement des personnes dire : “je suis asthmatique”, “je suis diabétique”, “je suis nul” etc. vous n’êtes pas une maladie, vous n’êtes pas un adjectif, vous êtes une personne à part entière qui traverse une période de dépression ou un événement de vie difficile. Il est très important de vous en dissocier pour mettre la maladie à distance et avoir toute la lucidité pour la dépasser.


Stop à la culpabilité !

Mon troisième conseil est de déculpabiliser. En effet, lorsque nous nous trouvons dans cet état de vulnérabilité il est fréquent de ressentir de la culpabilité, liée au fait de devoir s’absenter du bureau, de ne pouvoir s’occuper de nos proches comme nous avions l’habitude de le faire, d’avoir mis de côté nos loisirs etc. Allégez-votre mental acceptez ce qui arrive, et laissez les émotions vous traverser. Dites-vous tout simplement que votre organisme vous demande de revenir à vous-même, de prendre du recul pour prendre soin de vous. Cette étape de reconnexion à soi peut être propice à de grands changements, très bénéfiques sur le long terme.

Exprimez-vous !

Mon quatrième conseil : Parlez-en à vos proches, expliquez-leur ce que vous ressentez, faites leur part de vos émotions et commencez à déléguer les tâches du quotidien pour réorganiser temporairement votre vie le temps de votre convalescence.


Demandez un avis médical.

Mon cinquième conseil : Selon votre degré de dépression, consultez votre médecin traitant qui vous prescrira si nécessaire un traitement adapté.


Mangez mieux 🙂

Mon sixième conseil, pourra paraître fantaisiste mais je vous assure que l’alimentation constitue une aide considérable vers le retour à la santé. Hippocrate disait : “Laisse ta nourriture être ton remède, et ton remède ta nourriture”. Pour commencer, vous pouvez opter pour le régime méditerranéen qui est facile à mettre en oeuvre et dont l’efficacité contre la dépression a été prouvée à travers plusieurs études.


Optez pour la psychothérapie.

Enfin mon septième conseil: Si vous vous demandez encore : »Comment surmonter la dépression? » faites-vous accompagner, je ne saurais que vous recommander de vous faire aider par un professionnel de la relation d’aide. La psychothérapie fait partie intégrante du protocole de soin, avec la prise en charge médicale. Lorsque nous traversons une période de dépression, il est important d’être accueilli dans un cocon de bienveillance, d’être bien compris et accompagné par un expert. Je vous propose un accompagnement personnalisé, vous pouvez me contacter par téléphone, les 10 premières minutes sont gratuites.

*DISCLAIMER : L’auto-diagnostic ne dispense en aucun cas de demander l’avis de votre médecin traitant, toutefois, un suivi psychothérapeutique est tout à fait compatible avec un suivi médical”.

Choisir son thérapeute en 5 étapes

Temps de lecture : 2 minutes

Choisir son thérapeute, quelle thérapie pour aller mieux?

Vous êtes épuisé, aucune sieste, aucune nuit ne vient à bout de cette fatigue. 

Vous trainez la patte pour vous rendre au bureau, vous devenez très irritable, vous vous renfermez sur vous-même, et vous ne trouvez plus goût à rien, vous avez le sentiment de vivre à côté de votre corps et d’être le spectateur impuissant de votre vie… 

Je connais bien ces sensations, pour les avoir ressenties, et entendues à de nombreuses reprises lors de mes séances avec des clients en état de fatigue chronique ou de burnout

Se posent alors plusieurs questions : comment sortir de cette spirale infernale ? à qui demander de l’aide ? quel thérapeute choisir ? De nombreuses croyances subsistent quant à la notion de relation d’aide psychologique et parfois voir un “psy” peut être encore tabou pour certains.

La croyance selon laquelle un individu est faible s’il vient à demander de l’aide reste encore très ancrée dans l’inconscient collectif. Dépasser ces croyances limitantes, est une première étape déterminante vers le changement.

Choisir son praticien en 5 étapes :

Il existe un panel important de thérapies sur le marché des médecines douces, et il peut être déroutant de faire son choix dans les dédales du Web. En vous posant la question cruciale : »comment choisir son thérapeute? » vous allez amorcer le changement puisque en choisissant votre thérapeute/coach, vous devenez acteur de votre vie. 

  1. En premier lieu, il est important que vous soyez en mesure d’évaluer votre “météo intérieure” , votre souffrance psychique, pour vous orienter en cas d’urgence vers le professionnel médical le plus adapté à votre état. Une psychothérapie, ne peut se substituer à un traitement médical nécessaire dans certains cas de figure.

2. Pour maximiser les chances de réussite de votre thérapie/accompagnement, demandez-vous quelles sont vos attentes, à quoi ressemblerait votre thérapeute idéal, qu’attendez-vous de lui ? Il est essentiel que vous vous sentiez en sécurité, dans un climat de bienveillance pour établir une bonne alliance thérapeutique. 


3. Parcourez les sites web de thérapeutes autour de votre lieu de travail ou de votre domicile pour vous assurer d’être disponible le moment venu. A noter cependant, que les thérapies en ligne sont tout aussi efficaces que celles en présentiel. Plusieurs études l’ont démontré tel que mentionné dans l’article du magazine PSYCHOLOGIES de Claire Sejournet (août 2020).


4. Lire le contenu des sites web pour en apprendre davantage sur le profil et la méthodologie pratiquée par les thérapeutes, tout cela vous permettra d’évaluer votre compatibilité, et pour le choix final, faites confiance à votre intuition. Je vous suggère aussi de jeter un oeil aux certifications, et/ou diplômes de votre futur thérapeute si vous en ressentez le besoin. Certains d’entre nous, les mettent en visibilité sur leurs sites web.


5. Si malgré tous ces points vous hésitez encore, je ne saurais que vous conseiller de vous orienter vers les thérapies brèves intégratives. De plus en plus de psychologues, de coachs, de thérapeutes se forment à ces pratiques qui ont fait leurs preuves depuis plus de 60 ans maintenant. Pourquoi ? parce qu’avec ce type d’accompagnement vous n’avez pas à vous soucier de la cause profonde de votre mal-être, et que ces méthodes ont pour particularité d’être orientées solutions et comme intention essentielle de soulager rapidement le sujet qui consulte, par rapport à d’autres méthodes plus traditionnelles. 

En tant que thérapeutemon rôle est de vous accompagner à puiser dans vos ressources pour atteindre vos objectifs et rétablir votre empowerment en quelques séances. Je vous invite à me contacter par téléphone si vous souhaitez avoir des informations complémentaires, les 10 premières minutes sont gratuites.

Vaincre votre dépression avec la psy en ligne !

Temps de lecture : 2 minutes
Surmonter votre mal être avec la psychothérapie en ligne

Vaincre votre dépression, soulager le stress et l’anxiété

Nous rêvons tous de retrouver notre vie d’avant. Surtout lorsque l’on repense à ces derniers mois extrêmement éprouvants sur le plan de la santé mentale pour la majorité d’entre nous. Le monde s’est brusquement retrouvé face à une crise sanitaire sans précédent, plongeant la planète entière dans un lockdown sans fin. Notre santé mentale s’est trouvée dégradée et le stress post traumatique lié à la pandémie, a pu amener certains d’entre vous à se poser la question : Comment surmonter votre mal-être ?

Nous avons tous, plus ou moins, ressenti les effets délétères de cette crise qui nous a extirpés de notre zone de confort; le stress, l’anxiété, un profond mal-être autant de symptômes ou de troubles auxquels tout un chacun s’est heurté ces derniers mois. Cette crise est venue complexifier l’existence des familles, déjà perturbées par la charge mentale et les problèmes du quotidien.

Se faire accompagner par un psy en ligne, pour vaincre votre dépression

Dans ce contexte, consulter un psy en ligne constitue une solution efficace, parfois couplé à un traitement médicamenteux prescrit par votre médecin traitant ou psychiatre. A travers une psychothérapie brèvele thérapeute vous aidera à vous libérer de votre mal-être en quelques séances, il faut compter en moyenne une dizaine de séances, selon votre problématique. 

Retrouver notre vie d’avant

J’accompagne les adultes, et les enfants à retrouver la sérénité dans leur quotidien et je suis spécialisée dans l’accompagnement des adultes hypersensibles, et les personnes en situation de Burnout ou de dépression. J’accompagne spécifiquement les enfants « Atypiques » (TDAH, Hypersensibles, précoces etc.) en accompagnement individuel classique ou dans le cadre d’ateliers collectifs. Je vous propose des consultations régulières en cabinet ou des accompagnements à distance selon vos besoins et vos souhaits. 

En attendant de vous accompagner, je vous donne un petit conseil cadeau, qui vous permettra d’apaiser durablement vos moments de mélancolie. Cette petite pépite qui parait insignifiante dite comme cela, c’est de pratiquer “la gratitude”. En effet, cette pratique ou rituel selon le contexte dans lequel vous la pratiquez, va contribuer à abaisser votre niveau de stress, avoir une meilleure qualité de sommeil et une diminution du risque de dépression pour les personnes exposées. Cela paraît un peu simplet mais c’est un premier petit pas pour vaincre votre dépression.

N’hésitez pas à me contacter pour une première prise de contact gratuite de 10 minutes, afin que nous évoquions votre problématique et que nous déterminions ensemble les modalités de votre accompagnement.

Plugin Kapsule Corp