3 balades pour les hypersensibles dans les hauts-de-seine

Psychopraticienne en ligne
Temps de lecture : 3 minutes

Balades idéales pour les hypersensibles en quête de repos

Comme je le mentionne dans mon e-book 5 signes que vous êtes hypersensible, nombre d’entre nous avons besoin de nous isoler du reste du monde pour nous recentrer. Aussi, mon article « 3 balades pour les hypersensibles dans les hauts-de-seine », est fait pour vous. En effet, que ce soit après une longue semaine de travail, que vous recherchiez un moment de solitude, ou encore que vous traversiez une période morose de dépression ou de burnout, nous avons tous besoin de nous mettre au vert et de nous reconnecter à la nature. Je vous l’assure, pour en avoir fait un rituel, une après-midi dans un parc verdoyant ou en forêt suffit à vous remettre d’aplomb.

Hypersensibles, mettez-vous au vert pour aller mieux

Le mois de juillet est là, certains d’entre vous ont déjà rejoint les côtes, mais pour ceux qui restent en ville, je vous propose 3 balades pour les hypersensibles dans les hauts-de-seine. J’ai sélectionné pour vous 3 petits écrins de verdure que je connais bien et qui à mon sens représentent des refuges parfaits pour les hypersensibles en quête de sérénité. La particularité de ces lieux est principalement leur superficie qui permet d’éviter la sensation de promiscuité que nous subissons en île-de-France.

Mes trois balades favorites pour les hypersensibles, pour se ressourcer dans les hauts-de-seine

Je vous assure que lorsque vous aurez lu mes 3 balades pour les hypersensibles dans les hauts-de-seine, vous aurez hâte de visiter les endroits que je vous suggère.

  • Pour commencer, le premier espace que je vous partage est l’arboretum de la vallée-aux-loups à Châtenay-Malabry. A deux pas du Plessis-Robinson, ce lieu est tout simplement magique et ce n’est pas un hasard s’il a ma préférence. Sa superficie de 12,7 hectares vous permettra de cheminer en toute quiétude sans vous sentir oppressé, en plus de découvrir une multitude d’espèces d’arbres et d’arbustes, tous plus remarquables les uns que les autres. Pour les amateurs de bonsaïs, et pour les hypersensibles amoureux des plantes, il vous sera en outre, possible de découvrir dans une serre dédiée, la collection de 60 magnifiques bonsaïs. Pour finir, si le coeur vous en dit vous pourrez participer à une cérémonie du thé à la japonaise en bonne et due forme.
  • Le second lieu que j’ai choisi de vous partager, est le Musée Albert Kahn à Boulogne-Billancourt. Après plusieurs années de fermeture pour travaux, le site a rouvert ses portes l’été dernier. Les visites se font sur réservation ce qui permet de réguler le flux de visiteurs. Ce site de 4600 m2 vous offre une escapade enchanteresse au sein d’un immense jardin se voulant tour à tour, jardin à la française, à l’anglaise, japonisant puis d’inspiration Vosgienne en hommage à son fondateur.
  • Last but not least, le Domaine départemental de Sceaux, que j’ai choisi de placer en troisième position car le week-end l’affluence est trop importante à mon goût, les pelouses sont souvent prises d’assaut pour les pique-niques et pour l’hypersensible que je suis, les endroits trop fréquentés ne m’enchantent guère. Il vous faudra peut-être privilégier une balade en matinée le week-end, ou plutôt en semaine. Cela étant dit, avec sa superficie de 180 hectares, il vous sera toujours possible de trouver un petit coin tranquille pour vous réfugier loin de l’agitation de la ville. Alors, préparez vos tennis pour faire une longue marche à travers le parc, longez le château, puis déambulez à loisir, le long des écuries, vers le pavillon de Hanovre ou faites une halte par l’Orangerie; pour terminer votre promenade, je vous conseille de faire un tour au centre-ville de Sceaux à la Boulangerie « L’étoile du Berger » vous ne serez pas déçus.

Ce que j’aime dans ces promenades ressourçantes, errer lentement au sein de chaque lieu, m’imprégner du moment présent, du chant des oiseaux, saluer les moutons noirs de l’arboretum, toucher les arbres, et observer les paysages qui changent au gré des saisons.

Et vous, quel parc préférez-vous ? Connaissez-vous d’autres lieux refuges en Île-de-France ?

Bon mois de juillet à tous.

You Might Also Like

Leave a Reply

Plugin Kapsule Corp